lundi 21 septembre 2009

Oser être soi au travail ou perdre sa vie pour la gagner

Voici un petit article que j'ai écrit ce printemps et qui a parut dans la revue cheminement.
Je suis infirmière de profession et être en relation avec les patients et avec l’équipe soignante fait partie de ma réalité quotidienne. J’ai toujours beaucoup de plaisir à rassurer les gens, à m’occuper d’eux, à leur apporter du réconfort et des soins. J’apprécie beaucoup ces discussions entre collègues au sujet de notre travail et aussi de notre vie hors du milieu professionnel. Ces intervalles sont des moments chaleureux de partage et d’échanges qui agrémentent notre travail quel qu’il soit; ils nous apportent du plaisir à fonctionner ensemble et à fournir notre part d’effort à la collectivité.

Pourtant, la réalité actuelle au travail fait que ce n’est pas toujours facile. Être en relation avec les patients est toujours plaisant…quand on arrive à prendre quelques minutes sur nos tâches ou quand on peut dire ce que nous pensons vraiment, ce qui est rarement le cas. Et, développer des relations avec les collègues devient difficile quand on change de service tous les jours ou très souvent et que l’on ne peut s’intégrer à une équipe.

Alors, comment contourner toutes ces difficultés dans nos relations au travail? Pour ma part, depuis que je fais du journal créatif, j’ai appris à mieux me connaître, à connaître mes priorités, mes valeurs et mes objectifs.
J’ai réalisé que mon temps est précieux et que je ne veux plus l’utiliser à faire des choses qui ne me conviennent pas ou dans lesquelles je ne me sens pas bien et où je ne peux exprimer qui je suis vraiment. C’est pourquoi, tout doucement, je m’achemine vers une réorientation de carrière qui me permet de remettre mes priorités, valeurs et objectifs au centre de ma vie.

Je pense que notre lieu de travail, quelque soit la lourdeur du système social ou administratif dans lequel nous sommes, doit être un endroit où nous sommes heureux. Nous devons être heureux de nous lever le matin pour nous y rendre, être fiers de ce que nous y accomplissons chaque jour, nous y sentir valorisés, appréciés et y prendre beaucoup de plaisir. C’est un endroit dans lequel nous devons nous épanouir, relever nos défis et développer notre créativité. Et si l’entreprise dans laquelle nous sommes ne nous offre pas ces possibilités, c’est à nous de faire ce qu’il faut pour changer cela, car c’est de notre vie qu’il s’agit. Je ne veux plus perdre ma vie pour la gagner!

Beaucoup d’entreprises sont en train de réaliser que plus leur personnel est heureux et valorisé, plus la créativité de chacun y est reconnu et mieux l’entreprise fonctionne, plus elle est rentable. Finalement, c’est une politique gagnant- gagnant et de nombreuses formations en coaching dans ce domaine voient le jour, ce qui est merveilleux. Je crois que le monde de l’entreprise est lui aussi en train de prendre un virage à 180° et c’est tant mieux!


Pour moi, il est clair que c’est en osant être moi-même au travail, en voulant jouer gagnant-gagnant, en apportant ma contribution à la société tout en étant nourrie par elle, en dépassant mes limites et en aidant mon entreprise à dépasser les siennes que je suis le plus à même de m’épanouir. Plus je m’épanouis, plus je suis heureuse, et plus je suis heureuse, plus les gens autour de moi le sont aussi, et ça, c’est gagnant pour moi, pour l’entreprise et pour la société.

4 commentaires:

Anonyme a dit…

Très bon article qui porte à réfléchir..Merci!
Julie

Domi a dit…

Merci Julie

MyriamMamantoine a dit…

Je me retrouve entièrement dans tes mots.

Domi a dit…

Merci MyriamMamantoine, ça me fait plaisir de réaliser que d'autres pensent comme moi