lundi 13 décembre 2010

Notez vos peurs et vos angoisses pour vous en éloigner

Dans « l’art des listes » de Dominique Loreau, il y a un chapitre qui parle des listes pour prendre soin de soi. C’est dans ce chapitre qu’elle y parle de nos peurs et de nos angoisses. Voici ce qu’elle écrit :
Le fait de noter ses peurs, même les plus anodines, fait réaliser, comme par magie, qu'elles sont beaucoup moins effrayantes une fois qu'elles sont couchées sur le papier (la peur d'attraper telle ou telle maladie, d'avoir un accident, de perdre un être cher...). Vous pouvez noter, sur une colonne parallèle à celle de vos peurs, des «solutions positives» pour y parer. Il n'est pas nécessaire de noter immédiatement une solution. Une fois que les questions portant sur vos peurs sont notées, votre inconscient va commencer automatiquement à chercher une solution et celle-ci vous apparaîtra aux moments les plus inattendus. Vous trouverez alors le moyen de dompter vos peurs les plus sourdes. Cette méthode est d'ailleurs parfois employée en psychanalyse
Quant aux angoisses, puisque ce sont des angoisses, vous ne pouvez pas y mettre de nom ni les identifier. Mais vous pouvez toujours faire la liste des sensations éprouvées, quand et où, suite à quel type d'événement et dans quel contexte.

Suggestion de listes :

• Mes appréhensions (double colonne)
• Mes peurs (double colonne)
• Mes angoisses (sensations éprouvées)
• Les images qui me reviennent le plus en tête
• Ce que je peux faire dans mes moments d'angoisse
• Les listes à relire quand je me sens angoissé

4 commentaires:

Callie a dit…

Est-ce le genre de liste qu'on ne termine pas en une seule fois ? Ou au contraire est-ce "ce que l'on y trouve" la seule fois où l'on s'y met qui donne son intérêt ?
Même si j'ai bien compris que pour "imaginer des solutions", il faut revenir sur l'ouvrage...
Autant je comprends et suis d'accord avec le fait que "dire" ou "écrire" peut délester certaines choses de leur poids, autant j'ai du mal à comprendre pour le sujet des peurs "comment" elles peuvent perdre de leur capacité à effrayer de la même façon... M'enfin... J'essaie un peu tout de même...

Domi a dit…

Pour répondre à ta 1ère question, je dirais que ça dépend probablement de la personne qui fait l'exercice. C'est sur que faire seulement une liste, ce n'est peut être pas suffisant pour nettoyer une peur. Mais déjà, juste d'en prendre conscience, de l'écouter et de la mettre noir sur blanc et un 1er pas...

léaC75 a dit…

oui mais souvent, le fait de réellement mettre des mots sur des peurs les rend plus concrètes! au lieu de les rejeter dans un con de notre tête, elles nous font face, plus réelles que jamais!

Domi a dit…

Oui, LéaC75, c'est bien comme ça que je vois les choses.