jeudi 13 janvier 2011

L’écriture Boomerang

Voici un exercice que j’ai trouvé dans le livre de Dominique Vaudoiset : «L’écriture, carnet de voyage intérieur »
II s'agit d'écrire une lettre à la place d'une personne dont vous aimeriez entendre des paroles jamais dites, et que vous aimeriez qu'enfin elle vous dise.

S'il y a un conflit ou des rancœurs que l'on ne souhaite plus vivre, prendre le temps de rédiger mot à mot, pas à pas, les sentiments et les souvenirs liés à cette personne, pour mieux digérer le passé et tourner la page.

2 commentaires:

Callie a dit…

Pas facile je trouve ? Pour écrire les paroles qu'on "aurait" aimé entendre, il faut bien que l'on soit capable de "comprendre", d'expliquer la situation... pour dire ce que l'on aurait aimé entendre...
Or dans certaines situations, on peut ne même pas les comprendre, ne pas les expliquer, voire même les trouver (parfois) "iniques"... donc comment rédiger une telle lettre "à la place" de la personne dont on ne comprend pas les agissements parce qu'ils sont en dehors de notre champ des possibles ?
En fait, je m'aperçois aussi que j'avais "occulté" le deuxième paragraphe... je vais y penser dans cette optique-là...
Bonne journée
et bon retour

Domi a dit…

Je crois, Callie, qu'il existe un espace à l'intérieur de nous qui est en relation avec les autres. Nous n'en avons pas toujours conscience, et, faire cet exercice d'écrire à la place de quelqu'un d'autre, de se mettre dans ses chaussures est pour moi un merveilleux moyen d'accéder a cet espace.Ceci dit, ce n'est pas en y réfléchissant que l'on y a accés, mais bien en lachant prise, en se laissant aller. Moi, je m'imagine à la place de l'autre, je pense a lui, je me mets dans une de ces positions favorites et les idées me viennent toutes seules.
essaie le aussi avec des gens que tu aimes, tu verras que c'est trés intéressant! Bisous!