samedi 16 mai 2009

Les pensées polluantes

Voici un exercice proposé par Anne Marie Jobin dans son livre : « La Vie Faite à la Main »
Quelles sont vos pensées polluantes ? Qu’est ce que vous vous dites quand, au beau milieu de votre projet, un malaise ou un blocage survient ? Et dans votre vie en général ? Dessinez en gros sur une feuille la forme simple d’une tête, et tout autour écrivez ces pensées, comme si elles sortaient de la tête, dans toutes les directions. Découpez ensuite des petits bouts de papier blanc avec lesquels vous recouvrirez les phrases, et fixez les avec du ruban adhésif mais seulement à un bout, de façon à pouvoir lever le papier pour voir la phrase en dessous. Ecrivez ensuite une affirmation antidote correspondant à chaque message négatif. Par exemple, sur « je n’y arriverai jamais », inscrivez « j’ai tout en moi pour y arriver » ; sur « pour qui te prends-tu ? », écrivez « je me prends pour un être vivant » ; etc. quand vous avez terminé, amusez vous à lever les petits papiers un à un et ressentez l’effet des différentes phrases sur vous. Écrivez vos réflexions, si désiré, et terminez en dessinant sur une autre feuille une deuxième tête semblable à la première, mais entourez la de couleurs douces, en utilisant de préférence des pastels secs dont vous étendrez les couleurs avec les doigts.

5 commentaires:

lise a dit…

Vrai de vrai de vrai ! nous avons tous et toutes de ces pens♪0es polluantes qui, à la longue, poeuvent devneir corrosives. Je fias souvent un grand nettoyage dnas ces pens♪0es là, mais elles reviennent - mais bon, hop, un grand seau d'eau, une éponge, et ouf, en plus on perd du poids à ce gnere d'exercice
Merci d'en parler, Domi : il ne sert à rien de cultiver et d'entretenir ce genre de pensées qui infectent nos neurones. Yack !Je m'abonne à votre blog, Domi - et bonne journée !

Lise a dit…

pardon pour les notes de musique .. qui devraient être des accents, sur mon clavier americain, sorry !

Domi a dit…

Merci pour vos commentaires Lise. J'ai justement fait cet exercice aujourd'hui avec une amie et je l'ai vraiment trouvé excellent. On sent vraiment la différence quand on lit la phrase négative et puis quand on lit la phrase positive qui la recouvre. ça fait vraiment du bien!

Rhapsodie a dit…

Oui, ça semble intéressant. Evidemment je me sens personnellement touchée par cet exercice. J'aimerais le tenter. Je teste aussi l'observation neutre des pensées qui nous traversent. Le calme se fait après. Personnellement, je ne suis pas sûre de réussir à croire les petits messages positifs...

Domi a dit…

Rhapsodie, le but n'est pas de croire les petits messages positifs, c'est sur que cet exercice ne suffit pas pour cela. Le but de cet exercice est de prendre conscience de la différence dans notre corps et notre esprit entre un message positif et un message négatif de façon à être plus consciente des messages qui nous polluent véritablement. Ainsi quand on en a conscience on peut plus facilement les transformer en message positif dans notre tête.L'observation neutre des pensées revient un peu a la même chose finalement, c'est de prendre conscience de toutes nos pensées qui défilent dans notre tête de façon a pouvoir transformer celles qui ne nous font pas de bien.