mardi 12 mars 2013

Connaissez-vous le pantoum?

C’est un poème originaire de Malaisie qui commence par un quatrain (4 vers ou strophes) qui sont repris ensuite dans un ordre particulier.
 
Cela donne un poème amusant à faire, assez facile et toujours surprenant surtout en ce qui concerne les 4 derniers vers.
Voici l’ordre des lignes donnés par Anne Marie Jobin dans son livre : « Fantaisies et Gribouillis ».
1-2-3-4, suivi de 2-5-4-6, suivi de 5-7-6-8, puis de 7-1-8-3.
Pour faire ce poème, commencez par écrire la séquence de chiffres sur votre feuille à la verticale. Ensuite, écrivez les 4 premiers vers.
Vous pouvez écrire ce poème à la fin d’un exercice de votre journal, comme des pages d’écriture rapides, ou à la suite d’un dessin ou d’un collage ou encore, pour finaliser et boucler une suite d’exercices sur un sujet particulier.
 
Une fois vos 4 premiers vers écrits, vous  les réécrivez sur votre feuille en face de leur numéro respectif, exemple : la première phrase a la 2ème place du 4ème quatrain, etc. Puis vous comblez les vides.
Voici celui que j’ai écrit suite à une série d’exercices fait en atelier avec Anne Marie Jobin :

M’abandonner

1     Je prends ma place avec fierté
2     Pour laisser germer ma créativité
3     J’abandonne ma sécurité
4     Pour voir la vie en grand

2     Pour laisser germer ma créativité
5     Je m’abandonne à la vie
4     Pour voir la vie en grand
6     J’abandonne mes limites
 
5     Je m’abandonne à la vie
7      A chaque inspiration
6     J’abandonne mes limites
8     A chaque expiration 

7     A chaque inspiration
1     Je prends ma place avec fierté
8     A chaque expiration
3     J’abandonne ma sécurité

Avez-vous trouvez cet exercice facile?

Que vous a-t-il apporté comme informations supplémentaires?

Pour ma part, le fait de relier la respiration à l’abandon m’a beaucoup parlé et cette façon de terminer le poème à laquelle je ne m’attendais pas du tout m’a vraiment impressionné.

A votre tour d’essayer ce bel exercice! Et venez m’écrire vos commentaires ci-dessous.

4 commentaires:

Callie a dit…

Je trouve que la répétition donne une mélodie, un rythme au texte. Cela donne du coup une harmonie et une dynamique...
Je trouve l'idée superbe.
En fait, je n'ai juste pas essayé parce que... euh... parce que.

Dominique Podvin a dit…

Ahahah! chère Callie! C'est vrai que ça donne un rythme au texte et c'est ce que j'aime beaucoup, et le fait de reprendre une phrase nous amène parfois sur une piste différente. c'est vraiment surprenant.
Il faut que tu essaies, c'est très facile et amusant....Et pas besoin de performance...juste suivre le rythme.

ressacar a dit…

Certaines de mes strophes n'ont pas beaucoup de sens, mais je trouve que cet exercice rend automatiquement beau le poème qu'importe les 8 phrases de bases, ça doit être le côté mélodique. Je devrais utiliser les répétitions plus souvent.

Dominique Podvin a dit…

Oui, c'est vrai que la répétition apporte quelque chose de plus. Même sans faire un pantoum. Juste commencer chaque phrase par les mêmes mots donnent aussi un résultat très intéressant.
Pour le pantoum j'en ai fait quelques uns qui avaient un sens profond et m'ont beaucoup interpellés. Par contre j'en ai fait d'autres qui comme vous avaient moins de sens....
Merci pour votre commentaire Ressacar et au plaisir de vous relire!